Actualité

Des kits d’installation pour 6 jeunes artisans des arrondissements 2 et 3 de Djougou
Des kits d’installation pour 6 jeunes artisans des arrondissements 2 et 3 de Djougou

Des kits d’installation pour 6 jeunes artisans des arrondissements 2 et 3 de Djougou

Caritas Djougou 20 décembre 2023 Développement humain intégral 115 lectures

Le Directeur diocésain de Caritas Djougou, le Père Pacôme DJIMEZO, a procédé aux côtés du chef du 3e arrondissement de Djougou, monsieur Issifou Touré MAMAM YAYA, à la remise d’équipement de travail et d’un appui financier de 50 mille francs Cfa à 6 jeunes artisans vulnérables des 2e et 3e arrondissements de Djougou. La cérémonie a eu lieu, le mercredi 6 décembre 2023 à la Direction diocésaine de Caritas Djougou situé au Centre Saint Ambroise.
Cet appui composés de machines à coudre, fer à repasser, table de coupe, bancs, chaises, fauteuils, scie, lave-têtes, tondeuses et d’une somme de 50 mille francs Cfa, entre dans le cadre des actions du projet Djougou Laakari Kannio, pour la paix et la cohésion sociale, mis en oeuvre par la Caritas diocésaine de Djougou et financé par l’Union Européenne pour une période de 9 mois (juillet2023-mars 2024).
Pour le chargé de programme de la Caritas diocésaine de Djougou, Rodrigue BIAOU, « au nombre des jeunes artisans bénéficiaires, nous avons : 2 coiffeurs ,1 coiffeuse, 1 couturière, 1 soudeur et 1 matelassier. Ils ont préalablement suivi des formations en leadership et entreprenariat pour mieux gérer leurs revenus et s’autonomiser financièrement. Nous ferons également des suivis régulier afin d’aider ceux qui rencontrent des diffcultés à trouver des solutions pour leur mieux-être ».
Le chef du 3e arrondissement de Djougou, Issifou Touré MAMAM YAYA représentant le Maire a remercié la Caritas diocésaine pour ses nombreuses actions de développement dans la commune. Et a exprimé sa joie de voir des jeunes de son arrondissement sortir de la précarité. Le Père Pacôme DJIMEZO a, à son tour remercié l’Union Européenne pour son appui financier dans la mise en oeuvre du projet Djougou Laakari Kannio pour la paix et la cohésion sociale et rappelé le but visé par la Caritas. « Nous vivons dans un contexte marqué par l’extrémisme violent et notre objectif est de créer des conditions favorisant le vivre ensemble au sein des communautés. Ce projet vient donner de l’espoir aux jeunes, les éloignent des comportements intolérants et contribue à leur auto-emploi ».
Les jeunes artisans, par la voix de Yvette KEOULA, la porte-parole des bénéficiaires, ont dit toute leur gratitude à la Caritas diocésaine de Djougou et son partenaire pour la mise à leur disposition des équipements et promis en faire un bon usage.
Dans le cadre de ce projet, en plus du volet accompagnement des jeunes, Caritas Djougou mène aussi des sensibilisations radio et de proximité auprès des leaders religieux et associations de jeunes.