Actualité

L’autonomisation de la femme, gage d’un développement durable.
L’autonomisation de la femme, gage d’un développement durable.

L’autonomisation de la femme, gage d’un développement durable.

Caritas Djougou 20 décembre 2023 Développement humain intégral 128 lectures

Soucieuse de l’émancipation de la femme rurale et de l’éducation des enfants, Caritas Développement Djougou (CDD) vole au secours de 19 groupements de femmes organisés en Communauté Economique de Crédit Interne (CECI). Elles sont crées dans les localités de Gaounga, Tchalinga, Mondogui, Kikélé 1, Kikélé 2, Sègniha, Kawado, Kalenfassi, Foumbéa, Kakpala, Katchenga, Akoya, Kadolassi, Danogou, Landa, Tchalougou et Abitanga grâce au Projet « Stop aux Violences Faites aux Femmes (SVFF) »  cofinancé par la Fondation Alaine. En effet, grâce à ce projet, ces vaillantes femmes ont reçu des fonds de solidarité et des matériels de travail (06 décortiqueuses, 04 moulins à condiment, 05 moulins à maïs et des 05 tricycles) pour l’amélioration de leurs Activités Génératrices de Revenu et la subvention en besoins nutritionnels et éducatifs des enfants. La remise officielle de ces équipements a eu lieu le dimanche 12 Novembre 2023 au siège de CDD, en présence du Directeur Diocésain, Père Pacôme DJIMEZO, des Animateurs et de Monsieur Modeste KPODOHOUTO, Ancien Chargé des Programmes de CDD. Les  allocutions du Directeur de CDD et du Madame KONIGO Charlotte, Point Focal SVFF, ont permis aux femmes de comprendre qu’elles sont les piliers du développement de leurs localités respectives et que seuls les groupes dynamiques, dévoués et ayant l’esprit de solidarité pourront bénéficier de l’accompagnement de Caritas dans ce processus d’autonomisation. A cet effet, en remerciant Caritas Djougou, Mme Alima ATOUKOUSSI, porte-parole des bénéficiaires a promis qu’un bon usage des dons sera fait pour encourager le Partenaire dans son élan d’amour et de partage car le développement, pour qu’il soit profitable à tous, exige la participation de chacun. Cet appui d’un coût global de 21.000.000 fcfa dont 8.500.000fcfa comme participation des femmes les   aidera merveilleusement à assurer leur autonomisation et l’épanouissement des enfants.